jeudi 11 février 2016

Le musée de l'histoire de l'immigration (Paris 12e)

Afficher l'image d'origineIl est toujours intéressant de se pencher sur le parcours de ceux qui sont un jour devenus français ou de ceux dont les parents le sont devenus. Parce que, comme le rappelait une affiche, tous nos ancêtres ne sont pas des gaulois, chaque parcours est à la fois différent tout en s'inscrivant dans une période historique qui la dépasse. Ce musée retrace le parcours d'individus, grâce à la galerie des dons qui nous présentent des objets et donc des histoires de particuliers mais aussi les grands mouvements de population qui ont fait l'immigration en France. L'histoire des familles qui quittèrent l'Espagne de Franco, traversant par centaines les frontières le même jour au vu de tous ne ressemble pas à celle des Portugais qui durent quitter leur payer en catimini sous Salazar, celui-ci ayant interdit tout départ. Chaque communauté a son histoire, avant et après le départ et c'est important de voir l'immigration non comme une étiquette générale mais comme une somme d'individus. Et j'ai aimé qu'on me rappelle que ces énormes barres d'immeubles qui nous dépriment tant furent en leur temps un progrès. On pouvait enfin loger de nombreux êtres humains dans un espace qui n'était pas un bidonville. J'ai beaucoup aimé "Climbing down" de Bathélémy Toguo qui illustre parfaitement l'entassement des immigrés dans un même lieu. 
                                          .

Le Palais de la Porte Dorée est ouvert  du mardi au vendredi de 10h à 17h30, le samedi et le dimanche de 10h à 19h.293 Avenue Daumesnil, 75012 Paris

A conseiller à tous, petits et grands.
Merci à ma Reine des Neiges dont la couleur de cheveux a laissé bouche bée la petite fille qui nous précédait dans la file d'attente. 

6 commentaires:

  1. Merci pour la suggestion. Il m'arrive d'aller à Paris et de chercher des idées de visite. En voilà une tout à fait intéressante.

    RépondreSupprimer
  2. C'est d'actualité et pour longtemps encore. Elle est belle la première photo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une grande statue devant le musée, je l'aime beaucoup aussi.

      Supprimer
  3. J'ignorais l'existence de ce musée. Une visite très instructive, certainement, une histoire très actuelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement. C musée gagne à être connu. Personnellement, c'est grâce à mes collègues d'espagnol que je le connais.

      Supprimer

Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant

Les cœurs qui ont été brisés redoutent l'amour parce qu'il porte sa fin. Ils craignent de ne plus pouvoir endurer ce coup suppl...