jeudi 16 mars 2017

Valet de Pique de Joyce Carol Oates

Andrew J.Rush écrit des polars bien ficelés qui connaissent un certain succès. Marié et père de famille,  son existence semble sans aspérité. Ce que personne ne sait, c'est qu'il écrit des romans plus pervers sous le nom de plume du Valet de Pique. Or, deux éléments viennent faire chanceler la base solide que semble constituer sa vie: sa fille lit un roman du Valet de Pique et est déstabilisée de retrouver des éléments de sa vie dans ce roman et une voisine extravagante va porter plainte contre Andrew pour plagiat. Andrew va alors commencer à se comporter de manière tout à fait déraisonnable.

Je n'ai pas lu tout Joyce Carol Oates, loin s'en faut mais il me semble n'avoir jamais rien lu d'elle qui se rapproche de ce roman-ci. Cet auteur qui devient incontrôlable, et qui n'arrive pas à se reprendre en main passe du personnage de farce à celui de roman noir et ce roman semble être un hommage à l'univers de Stephen King, très souvent mentionné. Il peut rappeler Misery sauf que c'est ici l'auteur qui sombre dans la folie. J'ai en fait vu ce roman comme un exercice de style, une manière pour Joyce Carol Oates d'écrire à la manière de..., sauf que n'est pas Stephen King qui veut. Vous le comprendrez, je ne suis pas franchement emballée mais j'ai trouvé le changement de style intéressant. C'est bien sûr, toujours très noir mais avec peut-être (en tout cas, c'est ainsi que je l'ai perçu) une pointe d'humour. Je tiens à préciser que je ne suis pas une inconditionnelle de l'auteure qui sait me charmer (Ma soeur, mon amour) ou me décevoir. Je placerais ce roman au milieu. La fin a laissé Keisha dubitative. 

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Claude Seban- Publié le 3 mars chez Philippe Rey. 224 p. 

Merci aux éditions  Philippe Rey
A conseiller aux amateurs de Stephen King que cet hommage appuyé amusera. 


26 commentaires:

  1. Même si je suis fan de JCO, je passerai mon tour pour celui-ci. L'intrigue me tente moins et ton manque d'emballement m'incite à prioriser ses romans qui traînent dans ma pal plutôt que d'aller vers ce nouvel opus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande s'il vaut mieux ne pas être fan de Stephen King pour celui-ci (je n'admire aucun de ces deux auteurs).

      Supprimer
  2. Pour l'instant, j'ai beaucoup aimé ce que j'ai lu de l'auteure mais celui-ci ne me tente pas plus que cela vu le thème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le thème n'est pas forcément original mais son traitement l'est plutôt, me semble-t-il.

      Supprimer
  3. Je ne connais pas assez King pour apprécier, je pense. Il semble qu'elle a démarqué(?) un autre roman de King, mais bien sûr sciemment, pas de plagiat là dedans!^_^
    Les amateurs de JCO et King devraient se régaler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clairement un hommage, pas un plagiat effectivement. Et puis, King est trop souvent cité pour que c'en soit un.

      Supprimer
  4. N'ayant jamais lu King et n'étant pas fan des exercices de style, je vais passer sans le moindre regret.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis lon, très loin même, d'avoir lu tout JCO. Quand au King, ce sont pour la plupart des lectures d'adolescence. Cependant, ce Valet de Pique m'intrigue, l'intrigue de JCO étant surprenante par rapport à ce que j'ai pu lire d'elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. Je ne suis pas emballée parce que j'aime pas vraiment ce genre mais elle s'en tire plutôt bien.

      Supprimer
  6. J'aime ta photo :) Bon, je suis une fan de la dame (de coeur ?!) Oates alors je lirai celui-ci dès que possible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est une dame de cœur, il paraît qu'elle ne respire pas l'amabilité. ;-)

      Supprimer
  7. Je suis une fan de Oates et pourtant celui-ci ne me tente pas. Je passe mon tour.

    RépondreSupprimer
  8. Rhaa là je ne sais plus. Je n'ai toujours pas lu JCO et je peine à faire un choix dans la multitude de livres qu'elle a écrit. Les avis divergent toujours. Là la thématique me parle vraiment, j'aurais bien lu celui-ci, mais si ce n'est pas vraiment représentatif de son style et qu'en plus c'est moyennement enthousiasmant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne commence pas par celui-ci qui est vraiment à part. Petite soeur mon amour est mon préféré, mais ce n'est pas le plus facile d'accès.

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais lu JCO, par contre je ne pense pas découvrir par celui-ci, d'autant plus que je n'ai quasiment jamais lu King.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors effectivement, ce ne serait pas un bon choix.

      Supprimer
  10. Moi, je suis fan de JOC mais je n'aime pas tous ces romans. Elle en a écrit tellement que tout ne peut pas être au même niveau. Et puis, c'est vrai, qu'elle a des styles différents et qu'elle explore des genres divers. Mais dans l'ensemble j'aime beaucoup ce qu'elle écrit; cependant je n'ai pas lu celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison mais je me dis que c'est peut-être pour ça aussi qu'elle n'obtient pas le Nobel.

      Supprimer
  11. J'ai déjà lu un avis déçu sur ce roman sur un autre blog ... Et comme moi aussi, je suis une inconditionnelle de JCO, ça me donne encore plus envie de le lire :-) D'autant que je viens de lire "Maudits" et que j'en suis toujours bluffée !

    RépondreSupprimer
  12. J'ai lu deux romans de cette auteure et j'aimerais bien continuer à la lire. Je dois peut-être éviter celui-ci alors. Pourtant le sujet me plait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le sujet te plait, ne l'évite pas.

      Supprimer
  13. j'ai entendu à la radio un excellent commentaire sur ce roman ainsi que sur un recueil de nouvelles qu'elle sort en même temps je crois

    RépondreSupprimer