mardi 14 mars 2017

M. et Mme Aderlman de Nicolas Bedos

Sarah accepte de parler à un tout jeune journaliste le jour même de l'enterrement de son mari, Victor, avec qui elle a passé 45 ans d'une vie tumultueuse. Quand elle le rencontre, c'est le coup de foudre, pour elle en tout cas. Il tente de se faire publier, en vain. Elle n'hésite pas, forte de ses études de lettres, à annoter son manuscrit. Il est agacée par cette fille trop grande, trop intelligente et pas franchement belle, il faut l'avouer. Mais le destin la remet sur sa route, ou plutôt la ténacité de Sarah ne d'effrite pas et la chenille se transforme en papillon. Ils finissent par tomber dans les bras l'un de l'autre, même si pour en arriver là, Sarah aura été obligée de faire quelques sacrifices. Alors que la carrière de Victor va décoller, Sarah restera dans l'ombre et devra s'accommoder des humeurs et des absences de son écrivain de mari, quelque peu égocentrique. 
Alors, je vous en prie, ne faites pas comme la plupart de ceux à qui je parle du film, ne fuyez pas à la seule mention du réalisateur/ acteur, Nicolas Bedos. Je ne me rendais pas compte de l'antipathie que les gens éprouvent pour cet homme qui peut, c'est vrai, avoir un côté tête à claques. Mais pour moi, ce film est une pépite, à la fois drôle, tendre, émouvante et parfois terriblement politiquement incorrecte (j'ai presque eu honte de rire du traitement qu'il fait des enfants, mais c'est très rafraîchissant d'oser ça) et Nicolas Bedos fait preuve de trop d'autodérision pour qu'il soit vraiment ce que vous pensez qu'il est. Le casting est composé de pointures de tous bords: Jack Lang, Pierre Arditi, Denis Podalydès, Zabou Breitman et bien sûr, Nicolas Bedos et  Dora Tillier, tous les deux auteurs du script.  L'ex Miss-météo est resplendissante. Evidemment, ce film est aussi intéressant pour le regard qu'il porte sur l'écrivain que sur la couple et peu importe s'il enfile sans doute quelques clichés. 

Sorti le 8 mars 2017- 2h00 qu'on ne voit absolument pas passer. Un film boudé par les médias comme Télérama, Les Inrocks  ou Le Monde mais adoré par tous ceux qui m'en parlent.

A conseiller aux cœurs sensibles qui aiment l'humour grinçant.
Merci à la gazelle qui, parce qu'elle avait émis le souhait de voir ce film qui ne me tentait pas au début, m'a incitée à choisir cette séance pour commencer notre session spéciale ciné+ running. 






17 commentaires:

  1. Bah oui, pareil, je le trouve con et prétentieux le fils Bedos...j'ai beaucoup aimé son père à une époque, aujourd'hui, vieillir est difficile.
    Ceci dit, beau sujet et casting classieux. Doria Tillier fut la dernière miss Météo top sur Canal, succédant à Louise Bourgoin et Charlotte Le Bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré le père, j'aime beaucoup le fils. Etre fils de ... ne doit pas être facile à porter, surtout quand on a choisit plus ou moins le domaine de son père. Ce que tu appelles con et prétentieux, je l'appelle drôle et plein d'autodérision, parfois tête à claques.
      Quant aux Miss Météo, je ne me lancerai pas dans un débat sur le sujet avec un homme (M., si tu passes par là, tu vois que tes références sur les Miss Météo sont les mêmes, vous n'êtes pas originaux, les garçons ;-) Je me souviens aussi aussi de Mlle Agnès ou de la jolie Cécile Simeone).

      Supprimer
    2. Il y en a eu d'autres encore sur Canal, Alexandra Kazan, Axelle Lafont. Bon pour moi, C'est Charlotte Le Bon qui emporte tout mes suffrages, en drôlerie et côté beauté physique...à l'époque j'avais envie de demander la nationalité canadienne. Donne le bonjour à M que je ne connais pas mais je vois que c'est un mec bien ...Warf !!

      Supprimer
    3. Oui, il y en a eu beaucoup. J'avais oublié Kazan, c'est vrai, l'ex de De Caunes.
      Tu peux préférer qui tu veux tant que ce n'est pas Louise Bourgoin que je n'aime vraiment pas (et j(ai vu un film avec elle, une catastrophe).

      Supprimer
  2. Je fais partie de celles qui fuient en voyant le nom de Nicolas Bedos ... mais tu es le deuxième avis positif que je lis, de personnes en qui j'ai confiance. Alors je crois que je vais tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie du compliment, Aifelle. Je pense que ça peut te plaire.

      Supprimer
  3. Je l'ai entendu présenter son film chez Ruquier, cela avait l'air drôle. De bons acteurs en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle, c'est vrai mais ce n'est pas seulement drôle, contrairement peut-être à ce que la bande annonce laisse penser.

      Supprimer
  4. Personnellement j'aime bien Nicolas Bedos et comme tu le dis il a beaucoup d'autodérision.
    Ce film me donne donc très envie surtout que j'aime aussi Dora Tillier

    Merci pour cet avis qui donne envie.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce film a toutes les chances de te plaire.

      Supprimer
  5. J'étais tentée, la critique du Canard était enthousiaste. N. Bedos ne me fait pas fuir, même si en effet, il a un côté agaçant (comme le père, d'ailleurs : ils sont à la fois marrants, touchants et pénibles)... Si l'un devait me faire hésiter dans le casting, c'est plutôt J. Lang...
    Ton billet me donne envie d'y aller, d'autant que ma dernière expérience ciné était très positive. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On le peut peu, Jack Lang, il fait juste l'oraison funèbre, sinon, ça m'aurait aussi posé problème. C'est très différent du film sur lequel nous avons échangé dernièrement mais je serais ravie d'échanger avec toi sur celui-ci aussi.

      Supprimer
  6. Je n'ai aucun préjugé, je ne connais pas du tout Nicolas Bedos, alors pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  7. Carrément un coup de coeur ? Ciel, il faut que j'aille le voir alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai dit que j'avais un problème en ce moment: j'ai trop de coups de cœur, ce n'est pas ,normal. Je pense que ce film te plaira.

      Supprimer
  8. Le sujet m'intéresse beaucoup mais Nicolas Bedos m'insupporte vraiment, du coup je crois que je passe à côté d'un film qui me plairait mais ça attendra une sortie dvd ou une diffusion télé.

    RépondreSupprimer

Quand sort la recluse de Fred Vargas

Lorsque plusieurs personnes âgées sont retrouvées mortes après avoir été piquées par des recluses, tous les sens d'Adamsberg sont en ...