mardi 6 juin 2017

Les fantômes d'Ismaël d'Arnaud Despleschin

Ismaël est un scénariste qui prépare un film sur l'histoire de son frère diplomate. C'est pendant l'écriture du scénario que sa femme Carlotta, disparue vingt ans auparavant refait surface. Après des années de souffrance, Ismaël venait de retrouver un certain équilibre auprès de Sylvia. 

Alors me demanderez-vous, il est comment ce nouveau Desplechin? A mon avis, très semblable aux autres Desplechin, la misanthropie en moins. Si vous aimez le cinéma de ce réalisateur, il y a de fortes chances pour que vous aimiez mais vous risquez peut-être d'être étonné par cet amour et ce besoin de l'autre que l'on ressent.  J'ai beaucoup aimé le jeu et le rôle de Charlotte Gainsbourg, cette femme qui a remis Ismaël sur pied grâce à son amour et à son équilibre et qui se retrouve face au fantôme du passé. J'ai comme souvent eu du mal avec le jeu de Marion Cotillard qui évidemment, n'a pas le beau rôle. Le scénario passe du touchant au farfelu et à l'ennui et l’enchevêtrement du scénario d'Ismaël avec sa vie m'a laissée dubitative même si on sent le thème commun du doute sur l'identité et la duplicité de l'autre. Heureusement, le personnage de l'espion est joué par Louis Garrel à qui on demande pour une fois de ne pas jouer sur la carte du beau gosse. 

A voir donc pour vous faire une idée (vous allez me dire, en voilà un billet qui ne sert pas à grand chose), moi je ne suis pas emballée.

Sorti le 17 mai 2017- 1h54


15 commentaires:

  1. Je n'aime pas beaucoup le cinéma de Desplechin (à part conte de Noël et encore ..). Celui-ci ne me tente pas du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas la seule à ne pas être emballée.

      Supprimer
  2. J'adore son cinéma mais là, j'ai l'impression qu'il tourne en rond...

    RépondreSupprimer
  3. Ha mince alors, je voulais le voir mais pas encore eu l'occasion. Ce weekend peut-être...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne vais pas au ciné dans mon trou, mais je crois qu'il passe ce WE et qui sait ! Je ne connais pas le ciné de Despléchin, juste de nom, mais ce sujet me tente et j'adore Marion Cotillard, en tant qu'actrice et personne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors moi, Cotillars, j'avoue que depuis qu'elle avait sorti des inepties sur le 11 septembre, je ne peux plus.

      Supprimer
    2. Tu n'aimes pas Bigard non plus ???! Je l'ai trouvé formidable dans " de rouille et d'os" et le film​ des Dardennes

      Supprimer
    3. Non mais pour d'autres raisons ;-).
      Moi je l'ai beaucoup aimé dans Un long dimanche de fiançailles et La Môme.

      Supprimer
  5. J'ai bien aimé, même si ce n'est pas mon Desplechin préféré, et comme toi, j'ai du mal avec Cotillard..

    RépondreSupprimer
  6. Ca n'a pas été possible pour moi ce film, je suis sortie avant la fin. Je n'ai rien compris, et les acteurs n'ont pas suffi à sauver ce film.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Crois-tu qu'il y a vraiment quelque chose à comprendre? ;-)

      Supprimer
  7. J'ai découvert Depleshin avec Trois souvenirs de ma jeunesse, que j'ai beaucoup aimé. Celui-ci est différent, plus brouillon, mais il y a de sublimes séquences.

    RépondreSupprimer

Quand sort la recluse de Fred Vargas

Lorsque plusieurs personnes âgées sont retrouvées mortes après avoir été piquées par des recluses, tous les sens d'Adamsberg sont en ...