dimanche 12 novembre 2017

Festival This is England/ exposition des caricatures de Steve Bell

Demain, mes élèves iront découvrir la sélection des courts-métrages choisis pour les lycéens dans le cadre du festival This is England qui a lieu toute la semaine au cinéma rouennais de l'Omnia. Ces sept titres de durées variables (entre 3 et 15 minutes), de formes variables aussi vont leur faire découvrir des accents de tous horizons; heureusement, eux, contrairement à mes collègues et moi lorsque nous avons découvert ces courts-métrages le mois dernier, auront les sous-titres. J'ai, au préalable, choisi de les faire travailler sur le principe d'un "cautionary tale" (comme dans Le Petit Chaperon Rouge, le personnage est averti, transgresse l'interdit et est puni) et sur le rôle des femmes pendant la première guerre mondiale, puisque deux courts-métrages sont liés à ces thèmes. Nous devrions rencontrer l'un des réalisateurs (mais oseront-ils poser l'une des questions que nous avons travaillées ensemble, alors que la salle sera comble? J'en doute fort). 
De retour en classe, ma classe votera pour son court-métrage préféré et j'ai hâte de voir si leur choix rejoindra le mien. Le grand public peut voir les courts-métrages destinés aux adultes tous les soirs de la semaine à 20h. 
L'après-midi, nous irons voir l'exposition consacrée au caricaturiste du Guardian, Steve Bell, qui est par ailleurs un homme charmant. Coup de chance pour moi, Steve Bell a détourné des tableaux célèbres dans ses caricatures et nous avions étudié certains de ces tableaux dans mon premier thème consacré à "Poems and paintings". Vous pouvez voir cette expo jusqu'à la fin de la semaine.
Voilà un beau lundi qui s'annonce! Il nous faut juste du soleil pour le pique-nique. 



Merci à mon collègue Christophe Thierry qui s'occupe de ce festival.
A conseiller aux amateurs de format court. 


10 commentaires:

  1. Ces moments là sont deviennent souvent de bons souvenirs dans une vie de prof ! Tes élèves ont de la chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que cette classe-là qui va rester un bon souvenir.

      Supprimer
  2. D'après la bande-annonce, la programmation semble très variée. Enjoy! :)

    Oh oui, les accents ! C'est un précieux cadeau que tu fais à tes élèves en les sensibilisant à ces particularités de la même langue.

    J'ai récemment rencontré une personne dont la mère est écossaise et le père canadien de l'Alberta. La première fois qu'il m'a parlé, je n'ai pas saisi un seul mot de ce qu'il disait. Et puis, après quelques tentatives, j'ai commencé à saisir son propos.

    Les accents contiennent toute l'histoire des gens. En les décodant, on apprend énormément sur les gens eux-mêmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je me souviens de mon séjour en Ecosse, c'était dépaysant au possible au niveau de l'accent.

      Supprimer
  3. Pas évident les formats courts, enfin pour moi, mais encore une belle idée avec une classe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi non plus, donc ça ouvre aussi mon horizon.

      Supprimer
    2. C'est bien quand même pour les élèves tout cela, quand je repense à mes cours d'anglais au Lycée...

      Supprimer
    3. Quand je pense au mien, c'est l'ennui dont je me souviens (mais pas au collège où les cours d'anglais étaient chouettes).

      Supprimer
  4. ça a l'air génial, quel beau projet!!

    RépondreSupprimer

Le ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Dumas

... leur plus grande douleur et leur plus grande joie confondues jusque dans leur définition devenue unique mais innommable faute d'...