dimanche 11 février 2018

Machine de cirque (cirque acrobatique)

Il y avait des lustres que je n'avais pas vu de spectacle de cirque. Comme beaucoup, j'ai emmené mes enfants au cirque, ceux où il y a des animaux évidemment puisque je suis politiquement incorrecte et sans conscience. Puis, avec des classes, j'ai commencé à aller au cirque théâtre. Je n'ai pas toujours été conquise, donc comme avec la danse, j'ai fini par me lasser. Et puis l'ado d'une amie a choisi ce spectacle en début de saison, lui le fan de cirque, lui l'équilibriste et manque de chance pour lui, son voyage scolaire tombait sur cette date. Par contre, ce fut une chance pour moi parce que c'est moi qu'on a invitée (double chance car j'ai aussi partagé le déjeuner et mon amie cuisine divinement bien, surtout la tarte au citron meringuée). 
Le spectacle démarre lentement, quelques petits numéros sur la machine, ça se balance, une mise en jambe quoi. Puis, c'est lancé et ça ne s'arrête plus. J'adore entendre le rire des enfants qui n'éclate pas toujours au même moment que celui des adultes. Aucun doute, les femmes rient à gorge déployée (et aux larmes pour moi) quand il fait venir une spectatrice sur scène, de soulagement bien sûr de ne pas avoir été choisie. Notre spectatrice du jour s'en est très bien sortie même s'il m'a semblé que son enfant n'a pas du tout apprécié de la voir sur scène avec un autre homme que son père. On rit aussi tout en admirant leur dextérité quand ils font voler leur serviettes et que nous les savons nus sur scène (pour l'anecdote, mon amie venait de me raconter la gêne qu'elle avait ressentie lors d'un précédent spectacle avec ses enfants quand un protagoniste s'était retrouvé nu sur scène). Ici, si tout se passe bien, vous ne verrez que des fesses. Moi qui ne suis pas fan du tout d’équilibriste sur une ou deux roues, il y a un passage époustouflant. Quant au final, j'ai presque eu envie de fermer les yeux tellement j'avais peur pour eux. C'est beau, drôle, énergique et je ne les raterai pas s'ils reviennent dans le coin. Je suppose que ces québécois ont déjà fait salle pleine dans les endroits où ils passent avant la fin du mois (après ils quittent la France) mais si ce n'est pas le cas, les dates restantes sont ici.
directeur artistique: Vincent Dubé
artistes: Yohann Trépagnier, Raphaël Dubé, Ugo Dario (mon chouchou, il est à la fois très expressif et techniquement époustouflant), Maxim Laurin et Frédéric Lebrasseur (musique). 


 A conseiller à tous dès 6 ans (selon le programme).
Merci Anita ! 

11 commentaires:

  1. Original ,comme quoi on peut fairehonneur à l'art du cirque sans animaux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ça fait longtemps que plus personne n'en doute.

      Supprimer
    2. Sauf les parents qui oublient de faire fonctionner leurs neurones en amenant leurs gamins voir des animaux maltraités...mais les choses évoluent doucement...

      Supprimer
  2. Evidemment, j'ai guetté la paire de fesses ;-) Bon, on ne voit pas grand chose et ça va vite. C'était à Elbeuf ? Il y a des spectacles très chouettes dans le cirque actuel, il faut arriver à les dénicher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur scène, on voit bien les fesses quand-même!
      Oui, c'était à Elbeuf, juste après la crue.

      Supprimer
  3. Le "nouveau " cirque est sans animaux et avec des artistes (équilibristes, jongleurs etc..) et une mise en scène qui se rapproche du théâtre. C'est le cas semble-til pour ces québécois ?

    RépondreSupprimer
  4. je ne suis pas fan de cirque sauf peut être du cirque du soleil mais là c'est le spectacle total
    je vais regarder car les québecois sont forts à ce jeu là d'un cirque renouvelé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai encore jamais vu le cirque du soleil.

      Supprimer
  5. Le plus beau spectacle vu au cirque-théâtre !

    RépondreSupprimer

L'été de Trapellune de Ruth Rendell

C'était un phénomène qui, bizarrement, n'était pas mentionné dans les romans: les personnages qui avaient causé la mort de quelqu...